RENTREE rime avec SERENDIPITE

seredipity2

S comme SILENCE – on écoute mieux dans le silence

E comme ECOUTE – parce que si on prend le temps d’écouter l’autre, et ses enfants en particulier, non seulement on leur montre leur importance, mais on s’enrichit soi-même

R comme RENTREE – parce que selon Saint-Exupéry  « le travail t’oblige à épouser le Monde. Celui qui laboure rencontre des pierres, se méfie des eaux du ciel ou les souhaite, et ainsi communique et s’élargit et s’illumine. Et chacun de ses pas se fait retentissant. » et que les vacances n’existent que parce qu’elles font une pause dans le quotidien du travail.

E comme ETRANGER, parce qu’aujourd’hui, plus que jamais, pour nous et surtout pour nos enfants, il est important de s’ouvrir aux autres, de découvrir d’autres langues, d’autres cultures, d’autres civilisations.

N comme NON ! Non à l’enlisement progressif dans un quotidien morose – gardons des petits moments, des petites bouchées de plaisir chaque jour – quelques minutes pour soi, pour se ressourcer, pour se changer les idées, pour se faire du bien

D comme DETOUR, car il faut parfois chercher avant de trouver sa voie, et qu’une vie lisse et sans méandres est souvent monotone.meandres

I comme IMAGINATION –  » Sans imagination il ne pourrait y avoir création. Elle est donc l’activité intellectuelle non seulement la plus féconde mais la plus noble.  » (Albert Jacquard – Petite philosophie à l’usage des non-philosophes)

P comme PATIENCE – parce que le plus souvent, s’énerver, c’est se fatiguer inutilement !

I comme INTELLIGENCE, l’intelligence de l’âme et du cœur, celle que nous devons chercher à développer pour mieux se comprendre, et comprendre l’autre

shoesT comme TOLERANCE – en anglais, on dit qu’il faut marcher un mile dans les chaussures d’un autre avant de le juger, pour comprendre son expérience de vie. Si nous nous mettons à la place de l’autre, nous tolérons plus facilement ses réactions, ses actions. 

E comme ESPOIR – que dire de plus …

Pourquoi SERENDIPITE ? Le mot nous vient de l’Anglais « serendipity », un mot utilisé par Horace Walpole, homme de lettres, au 18ème siècle, inspiré d’un conte oriental , Les Trois Princes de Serendip. La sérendipité est la découverte faite par accident, de quelque chose que l’on ne cherchait pas du tout.

Un mot un peu barbare pour un concept tellement humain, et tellement optimiste !

Je vous souhaite donc une année remplie de SERENDIPITE, une année pavée de belles découvertes inattendues.

La « précocité », ou le marronnier des magazines de janvier

Après les fêtes, et les régimes post-fêtes, il semble que la presse ait trouvé un nouveau marronnier d’hiver , le haut potentiel.

 baby-reading

Rien que dans les magazines de ce mois-ci (datés de février 2017), on trouve :

  • le site Fémina.fr :http://www.femina.fr/Famille/Enfant/Et-s-il-etait-vraiment-precoce-861742#  « Et s’il était vraiment précoce »                                                                           Plutôt un bon article, avec des référents fiables (le Dr Gabriel Wahl)
  • Toujours dans Fémina , Version papier, le haut potentiel apparaît une fois dans le courrier des lecteurs et une fois dans la chronique de Marcel Rufo – où la mère dit de sa fille « ma fille a tendance à faire sa petite prétentieuse, à corriger le discours de la fratrie ou même de nous, ses parents »
  • Dans Marie -Claire « Moi lectrice – mes parents m’ont caché que j’étais surdouée » …Avec le corollaire « j’ai gâché ma vie à cause de ça, c’est trop tard pour moi » .Vu que cette lectrice a une fille de 12 ans, elle ne doit pas être si âgée que ça, et la conclusion est fataliste et pessimiste.
  • Dans Grazia « La course au bébé génie » , ou comment les parents « over-book » leurs enfants dès la naissance – l’article insiste notamment sur les activités proposées aux bébés dans le 16è arrondissement de Paris…

=> Que doit-on déduire de cette abondance d’articles ? Que le hp est à la mode, certes. Et si le message véhiculé était positif et encourageant, j’applaudirais.

Or ce message reste trop souvent négatif – on insiste sur l’échec scolaire – avec des chiffres mythiques et erronés de 2/3 des enfants hp en échec . On présente des jeunes précoces comme des « singes savants » dans des émissions à grand spectacle . Des enfants si éloignés de la réalité du terrain que des patients viennent en disant « mon test doit être erroné, je ne ressemble pas à ça, je n’ai jamais eu de telles capacités ».

Il semble que le focus se dirige également vers les parents – alors que les parents des Petits Génies de M6 sont clairement des « éleveurs de génies » , et font tout pour produire des « enfants de compétition », dans les articles de presse magazine, on leur reproche de trop en faire, de ne pas assez en faire, d’être perdus – comment en serait-il autrement, vu la multitude de messages erronés véhiculés par les média.

A quand des média qui choisiront de parler de ce qui va bien – des enfants et des adultes heureux et biens dans leur peau, même avec un QI hors norme !

Café hp 2017

Premier « Café-HP » 2017 sur Paris le Lundi 16 Janvier  à 18h30 pour discuter sur le thème « Sensibilité et empathie – comment en faire des atouts » , envoyez moi un texto ou un mail pour vous inscrire et avoir les précisions

je limite le groupe à 12 personnes – dans le 15e ( 10 euros + prix d’une consommation)

à bientôt !

teacup1

La liste de Noël

Début décembre …vous avez déjà acheté les calendriers de Noël…il y a un mois environ – je dis bien « les », même si vous n’avez qu’un seul enfant, car il a fallu acheter le calendrier qui a « les trop bons chocolats K… », mais aussi le calendrier Playmobil© ou Hello Kitty©

pour les jouets – rien à voir avec les petits bidules en plastiques qu’on accumulait dans le temps, mais qui au final ne servaient à rien. Vous avez aussi cédé aux supplications de votre fille qui a vu le calendrier PetShops© et qui n’aurait pas supporté de ne pas ajouter ces quelques exemplaires aux quelques 130 chiens, chats et oiseaux miniatures qui trônent fièrement sur son bureau. Tant qu’à faire, vous avez ajouté à votre panier  le calendrier pour votre chien et/ou votre chat…si, si, ça existe ! Vous-même avez craqué sur le très beau calendrier en bois avec de petits tiroirs, avec la vague idée qu’il pourra resservir l’an prochain. Et comme ça fait plus d’un mois qu’ils sont en magasin, vos enfants ont déjà eu un « calendrier de novembre », donc il vous faut maintenant des calendriers de l’Avent pour attendre Noël. D’ailleurs, hier au goûter, vos enfants ont mangé une galette des Rois …peut-être que vous leur mettrez des œufs de Pâques sous le sapin ?

 

D’ailleurs, cette année, il y aura peut-être beaucoup moins de paquets sous ce fameux sapin – parce vos pré-ados ont déjà fait leurs liste de Noël, et vous allez devoir changer vos habitudes. Votre fille de 13 ans veut un sac de marque, des chaussures Repetto©, et un Blackberry©. Si vous avez un garçon, le Blackberry©  ou l’Iphone©  restent les bienvenus, mais des vêtements ne seraient pas mal non plus …même si en fin de compte, le refrain reste souvent le même « t’as qu’à me donner de l’argent, c’est plus pratique ». Attention si vous donnez votre numéro de carte bancaire pour que votre ado télécharge légalement musique ou vidéos – restez à proximité pour jeter un coup d’œil à la somme finale : ce n’est que Noël !

 

Si vos enfant sont encore à l’école, avec un peu de chance vous pouvez vous diriger vers le magasin de jouets. Direction le rayon des poupées. Confiante, vous pensez qu’au moins, une poupée, vous n’allez pas avoir de mal à la choisir. Détrompez-vous ! Déjà, vous allez avoir du mal à trouver « une poupée » – vous trouverez la poupée vendue avec son parfum – votre petite fille de 4 ans aura donc son flacon dans le coffret, la poupée qui fait pipi et plus, la poupée vendue avec un petit livre qui raconte ses aventures avec sa famille et ses amies – probablement pour les enfants qui manqueraient d’imagination ! Sans oublier …la poupée qu’il faut allaiter !

 

Si vous allez dans les poupées mannequin, vous aurez un choix crucial à faire entre deux stéréotypes : d’un côté, vous avez les Barbie© « mode », les « fashionistas » et  les « glamour », accompagnées de leurs nouveaux compagnons. Pour celles qui auraient quelques souvenirs d’enfance, apprenez que Barbie et Ken se sont séparés il y a une dizaine d’années, et qu’on peut suivre leurs aventures sur les réseaux sociaux. De l’autre, les Barbie plus classiques : les ballerines, les princesses, les puéricultrices, les infirmières, les vahinées, les hôtesses de l’air…Les deux types de poupées ont toujours des morphologies tout aussi improbables que les ailes ou les pouvoir magiques de leurs compagnes de rayon les Winx©. De nouvelles arrivantes volent cependant un peu la vedette aux poupées traditionnelles : les poupées gothiques, tatouées, piercées, accompagnées de leurs animaux favoris – chauves-souris ou piranhas, par exemple, et de leurs accessoires : qui veut un cercueil miniature ou un tatouage tête de mort ?

novembre2012 008

Un peu étonnée, vous vous tournez vers les peluches. Là, c’est la technologie qui a envahi le rayon : les chats miaulent – c’est tellement réaliste que dans un village anglais, des habitants sont allés jusqu’à faire appel aux pompiers pour récupérer le pauvre petit chat coincé dans une poubelle de recyclage. Douze heures plus tard, le container transporté vingt kilomètres plus loin pour être ouvert par des spécialistes, on a récupéré…je vous le donne en mille, une petite peluche blanche ! Au moins, le jouet et les piles auront réussi le crash test, donc cette peluche est à conseiller pour les enfants un peu destructeurs …Les chiens aboient et agitent la queue, et la baguette de la fée a transformé la princesse en hamster punk qui roule dans son carrosse magique.

 

Certains préféreront des jouets « à valeur éducative » : vous trouverez des ordinateurs pour les moins de deux ans, qui leur apprendront à lire, à écrire, à compter, à parler anglais – et ces ordinateurs restent légèrement moins chers que les tablettes tactiles ; dont les fabricants rivalisent d’imagination pour proposer à vos bébés des applications leur permettant de s’en servir comme piano ou comme planche à dessin.

Vos enfants sont peut-être des passionnés de cuisine, de chimie ou d’archéologie – vous trouverez leur bonheur dans les multiples kits de fabrication de bonbons ou de chocolats, dans les orgues à parfums, dans les boîtes de cuisine moléculaire, ou dans les fossiles à déterrer dans des blocs d’argile. Personnellement, je préfère offrir un kit pour fabriquer des bijoux ou des pizzas en pâte à modeler plutôt qu’un mini-aspirateur ou une réplique de ma machine à café – même avec les dosettes et tout l’attirail. Les «  presque vrais » semblants me plaisent plus que les faux-semblants.

 

Un dernier conseil : offrez à vos enfants ce qu’ils veulent – dans la limite du raisonnable bien sûr  – même si ce n’est pas forcément votre tasse de thé. Après tout, vous, le pullover verdâtre qui gratte ou le mixer-blender-shaker- mille fonctions inutiles, ça ne vous a pas fait plaisir, si ? Par contre, le petit bracelet que vous aviez vu dans un magazine dont vous avez soigneusement corné la page et laissé traîner sur le canapé …