Vice-versa – vers les TCA ?

Quand j’ai entendu parler du film Vice-Versa – à peu près il y a un an – j’étais contente. Le sujet me paraissait intéressant, et même utile. Un bon outil de travail avec les enfants.

Seule la traduction du titre me posait problème – Vice-versa, quel rapport avec le contenu du film ? Au contraire, Inside Out reflétait bien ces émotions qu’on garde en soi, et qui dans le film s’affichent au grand jour.

Et maintenant qu’il est sorti, je suis déçue, en colère même. Une fois de plus, les média véhiculent des schémas propices au développement des troubles du comportement alimentaire chez les enfants.  Des études ont déjà prouvé que de très jeunes enfants associent « gros » avec « méchant, mauvais » – et « maigre » avec « beauté, gentillesse » (voir dans mon prochain livre).vice versa

Là, c’est le cinéma qui s’en mêle – dans Vice-Versa, la Tristesse est représentée par une grosse petite fille mal attifée, et la Joie par une petite fille chic et mince …Ou comment dire aux enfants qu’être gros, c’est mal …

Etrangement, je me suis toujours représenté la tristesse comme une grande dame famélique …au corps décharné …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s